La première étape du Moto Tour 2017, disputée autour de Limoges, a connu son premier tournant dès la première spéciale de ce dimanche matin pluvieux. Julien Toniutti (No3/Triumph Street Triple RS 735) est allé à la faute, victime d’une plaque de gravillons. Le quadruple champion de France, indemne, a dû stopper là l’étape et est retourné à Limoges pour réparer sa moto. Il devrait reprendre la course lundi matin avec une pénalité de cinq heures.

 

 

Sur l’étape comprenant quatre spéciales, deux à Saint-Sulpice-Laurière et deux sur la piste de karting de Pageas, deux autres prétendants à la victoire – Bruno Schiltz et Lionel Richier -, se sont livrés un duel à coup de secondes. Et c’est Bruno Schiltz (No4/KTM 1290 Superduke) qui a pris l’ascendant : « J’ai roulé à ma main. Aujourd’hui, nous étions tous un peu sur le fil dans la première spéciale et sur le circuit de karting, c’était piégeux ».
Lionel Richier (No1/Yamaha MT-10) a plutôt assuré : « J’ai préféré ne pas prendre de risque, il suffit d’un rien pour tout perdre », a commenté sobrement le vainqueur du Moto Tour 2016.
Sébastien Lagut (Yamaha 1000 R1) savait que cette première journée serait humide, très piégeuse : « Beaucoup de pilotes se sont fait piéger. Moi, je suis ici pour vivre ce genre d’expériences, c’est vraiment ça le rallye. Mon objectif est de finir la semaine sans me faire mal, je suis un amateur confirmé, sans plus ».

 

 

 

 

Derrière ce trio, on trouve, au pied du podium, Grégory Roblin (Yamaha MT-10). Vainqueur de la catégorie duo en 2016 avec sa compagne Andrea Huau qui attend un heureux événement, le pilote de Salon-de-Provence est en train de prouver qu’il faudra compter sur lui pour le podium final. Aux 5e et 6e places, le jeune Romain Cauquil (KTM Duke 750), leader de la catégorie 750, et Gérald Moreau (Yamaha MT-10) devancent Pierre Lemos (KTM Superduke 1290) qui a voulu rester prudent. « Le Moto Tour commence demain », a annoncé le pilote du Puy-en-Velay.
Après Julien Toniutti à Saint-Sulpice-Laurière, deux autres pilotes de pointe se sont fait piéger et ont chuté sur la piste de karting de Pageas : Kevin Cheylan (Ducati Hypermotard) et Sonia Barbot (KTM Duke R) relégués aux 23e et 42e places à 53’’78 et 1’11’’59 du leader.

 

 

 

 

En classiques, Nicholas Ayrton (Suzuki 1100 GSXR) mène les débats d’une catégorie où Eric Fortin (BMW 80 GS) a connu une casse mécanique. Les autres leaders par catégorie sont, en duo, Gérard Borgeat et Emmanuelle Reaux (BMW GS) ; en 125, Morgan Govignon (Aprilia) ; et en side-cars, Boudier-Marty (Voxan).
Ce lundi, les pilotes vont de nouveau s’affronter sur trois spéciales à l’occasion de la 2e étape disputée entre Limoges et Evaux-les-Bains où sera dressé le village du Moto Tour.

Tous les classements sur ce lien : www.ris-timing.be

 

 

 

 

Share This