Objectif Tunisie pour Pauline et Damien Lepage

Le couple Lepage s’est fait remarquer lors du Moto Tour 2017 en remportant l’épreuve dans la catégorie « side-car ». Et ce qui a étonné les observateurs, c’est le pilote : Pauline Lepage, 37 ans, qui a mené sa Yamaha R1 sur routes et circuits avec maîtrise du haut de ses 1,48 m ! Son conjoint, Damien Lepage, 39 ans, étant passager.
« C’est moi qui pilote car c’est une question de poids (il faut un contre-poids dans le panier, ndlr), explique Pauline. Ave ma taille, ce n’est pas évident. Il faut se faire les bras, mais nous avons amélioré le châssis. Mon mari est très pédagogue et nous apprenons ensemble. L’avantage du side-car, c’est que j’ai une roue de plus ! »

 

 

Vauclusiens de Courthézon, les Lepage ont deux enfants et travaillent dans la région : « Je suis agent administratif dans les marchés publics à la mairie de Roquemaure, Damien est gérant d’une entreprise de terrassement ».

Tous deux passionnés de moto, ils ont participé en 2003 et 2004 au Moto Tour au guidon de deux Buell S1. « La moto, c’est ma passion depuis que j’ai 5 ans, je pratiquais l’enduro en loisir avec mon père, poursuit Pauline. J’ai passé mon permis en même temps que mon conjoint et nous avons couru en rallye routier. Comme je roulais en Harley et comme je ne suis pas grande, j’ai choisi Buell ».

 

 

 

Puis le couple a eu deux enfants qui ont aujourd’hui 12 et 9 ans et ont été obligés de mettre la moto entre parenthèses. « Mais dès qu’ils ont été un peu plus grands, en 2010, nous avons décidé de faire monter un side-car sur notre Yamaha R1 pour les emmener avec nous. Puis l’appel des rallyes nous a fait participer au Moto Tour 2017. C’était très sympa, on espère que ça continuera ».
En mars 2018, le Moto Tour Series Tunisie se profile et Pauline et Damien Lepage, qui ont été les premiers à s’inscrire, porteront le numéro 1 : « Je remercie notre Moto Club, le MC 2A de Malaussène qui nous a apporté une aide précieuse pour que nous puissions nous inscrire pour la Tunisie. Nous ne connaissons pas ce pays et nous avons envie de changer de paysage. C’est l’occasion d’allier la compétition à la découverte d’un pays ».

 

 

Les commentaires sont fermés