Michel Muller : la Tunisie en Transalp

Michel Muller sera au départ du Moto Tour Series Tunisie au guidon d’une Honda Transalp. Ingénieur mécanique de formation à l’IFMA de Clermont-Ferrand, Michel Muller occupe actuellement un poste de responsable sécurité des systèmes d’information (RSSI) dans un grand groupe français. Auvergnat de coeur, il réside aujourd’hui dans sa région d’adoption, les Hauts-de-France, à 30 minutes de Lille.

Michel, comment avez-vous connu le Moto Tour ?

C’était en 2013 lors de la présentation dans la presse spécialisée du Tunisian Moto Tour. Propriétaire à l’époque d’une 1200 GS Adventure et rêvant de participer à un rallye, je me suis dit “pourquoi pas moi ?” et je me suis lancé… Je ne l’ai pas regretté, une formidable expérience pour un novice.

 

 

 

 

Qu’est-ce qui vous intéresse dans le Moto Tour Series Tunisie ?

C’est avant tout l’esprit qui règne sur ce rallye. Les meilleurs côtoient les amateurs en toute simplicité. L’entraide est au rendez-vous et surtout une expérience de conduite et une découverte extraordinaire de la Tunisie .

Avez-vous pratiqué la compétition moto ?

Je n’ai jamais fait de compétition, ce sera ma deuxième participation à un rallye même si j’ai fait du moto-cross et de l’enduro en amateur sur les pistes corréziennes.

Pourquoi le choix de la Transalp ?

Il me fallait une moto économique, robuste que je puisse réparer facilement s’il le faut. Avec l’aide précieuse de mon père, nous nous sommes mis à la recherche de cette perle rare qui allie fiabilité et facilité de prise en main. La Transalp a fini par s’imposer, j’ai privilégié un modèle d’avant 1995 pour courir en catégorie classique. Pas d’ABS, pas d’anti-patinage, un simple disque à l’avant… le retour à la conduite finalement. Grâce au professionnalisme et à la contribution de Charade Moto Honda à Aubières (63) qui disposait d’une Transalp à vendre dans un très bon état d’origine je pourrai participer au Moto Tour Series Tunisie cette année.

 

 

 

Vos objectifs ?

Prendre autant de plaisir pour découvrir des gens mais aussi des parcours et tracés sensationnels, terminer les 2 000 km avec la moto et boire de nouveau un jus de fraise au café des délices face à la mer.

Serez-vous seul ou accompagné ?

J’ai la chance de pouvoir être accompagné cette année par deux amis, Fabien Lucchetti et Guillaume Bacqueville. Ce sera pour eux une première expérience des rallyes routiers.

Ensuite, irez-vous au Moto Tour Series France ?

Le Moto Tour Series France m’attire fortement, je n’ai encore rien décidé. A suivre.

 

 

Les commentaires sont fermés