A l’issue de la cinquième étape du Moto Tour, qui a eu lieu ce jeudi sur le superbe circuit d’Issoire, les positions se sont resserrées entre le leader Sébastien Lagut (Yamaha 1000 R1) et Lionel Richier (Yamaha MT-10).
Par un temps magnifique – grand soleil et température de 22 degrés – les 120 pilotes encore en course se sont fait plaisir lors des courses de vitesse le matin et d’endurance l’après-midi.

 

 

Battu de peu dans l’épreuve de vitesse par Sébastien Lagut, Lionel Richier (Yamaha MT-10) a pris sa revanche l’après-midi en endurance. Mais son avance de près de 30 secondes sur Lagut devait être divisée par dix, selon le règlement du Moto Tour. C’est donc avec un petit bénéfice de 6 secondes et 67 centièmes sur Lionel Richier que Sébastien Lagut va partir vendredi pour l’étape marathon.
Décidément, cette 12e édition pourrait se jouer dans les quatre spéciales du Faron à Toulon ! Spectacle garanti sur l’étape mythique du Moto tour !
A la troisième place, Pierre Lemos (KTM 1290 Superduke) a montré tout son talent sur ce circuit qu’il connaît très bien.

 

 

Aux 4e et 5e places de la journée, Bruno Schiltz (KTM 1290 Superduke) et Julien Toniutti (Triumph Speed Triple) ont montré qu’ils étaient là malgré leur relégation au classement.
La première féminine, Sonia Barbot (KTM Duke 690) s’est classée 12e de la journée et figure à la même place au général. Elle est aussi 3e du classement 750, dont le leader est Maxime David (Kawasai ZX6R) devant Romain Cauquil (KTM Duke), respectivement 6e et 7e du classement général.
Pas de changement dans les autres catégories. Ce vendredi, les pilotes vont se lever très tôt (premier départ à 4 h 45) pour l’étape marathon de 750 km reliant Issoire à Toulon par de petites routes de campagne, avec deux bases chronos ! Leur arrivée est prévue sur les plages du Mourillon entre 19 h 20 et 20 h 35.

 

 

 

 

Sonia Maurel (KTM 690) : « Mon objectif est d’arriver à Toulon »

On reconnaît Sonia Maurel à sa combinaison orange qu’elle ne quitte pas du matin au soir, et à sa chevelure blonde. L’infirmière de Salon-de-Provence est l’une des vingt pilotes féminines inscrites au Moto Tour.
« C’est mon premier Moto Tour, et mon premier rallye en général, indique Sonia Maurel sur le paddock du circuit d’Issoire où elle va faire ses premiers tour de roue sur circuit. Ça se passe plutôt bien, c’est compliqué, il y a beaucoup de paramètres à prendre en compte et quand on est débutant, ce n’est pas évident. Mais l’ambiance est très bonne. Au classement, je suis dans les quatre-vingt-dixièmes, mais mon objectif, c’est de finir le Moto Tour et d’arriver à Toulon. Je suis venue avec mon mari, qui pilote une KTM 1290, alors que moi j’ai une KTM 690. Je crois que nous sommes le seul couple marié du Moto Tour. Je n’avais jamais fait de compétition, je ne me suis pas préparée. J’ai passé mon permis il y a seulement deux ans et, dans ma vie de motarde, j’ai usé juste un jeu de pneus. Donc, j’ai fait le grand saut là. C’est bien sûr fatigant, demain on va partir très tôt pour la journée marathon et on va passer en moyenne quatorze heures sur la moto. Le circuit, c’est très impressionnant quand on n’en a jamais fait, le départ surtout, mais après, c’est vraiment sympa. Alors, pourquoi pas recommencer l’année prochaine ? ».

 

 

 

Retrouvez TOUS LES RÉSULTATS EN DIRECT sur http://ris-timing.be/moto-tour-7-au-14-octobre-2017/

Photos : Paul Vilcot

Tous les résultats en direct sur http://ris-timing.be

Share This