Circuit vitesse : Mode d’emploi

Le Moto Tour comporte historiquement des épreuves sur circuits vitesse, en complément des spéciales sur routes et des bases chrono. Mais depuis le Moto Tour 2016 nouveau type d’épreuve sur circuit est apparu : l’épreuve d’endurance.

Epreuve de vitesse

Cette épreuve se déroule sur 5 ou 6 tours, départ arrêté, par groupes de 25 à 35 pilotes. Les grilles de départ sont établies par le jury en fonction des catégories et des normes de sécurité.

Le déroulement de l’épreuve est la suivante : Les pilotes effectuent un tour de reconnaissance à partir de la pré-grille pour rejoindre la grille de départ dans l’ordre qui leur aura été donné en pré-grille. Ils partent ensuite, aux ordres du directeur de course tous ensemble au drapeau vert, pour un tour de chauffe avant de revenir sur la grille pour le départ. Le départ est donné machine arrêtée et moteur en marche. Les pilotes ne prennent le départ qu’au feu rouge éteint. La course est arrêtée sur le concurrent en tête à l’issue des tours prévus. Après le passage sous le drapeau à damier, les pilotes effectuent un tour de décélération pour rejoindre la sortie de la piste.

Grille de départ d’une épreuve de vitesse ou d’endurance

Epreuve d’endurance

Cette épreuve se déroule sur 20 à 25 tours, départ arrêté, selon les mêmes groupes que l’épreuve de vitesse.

Lors de cette épreuve d’endurance une pondération est appliquée. La différence de temps par rapport au meilleurs temps sera divisée par 10, afin de garantir une équité des épreuves entre elles (ne pas donner plus d’importance à cette épreuve par rapport à l’épreuve de vitesse ou aux spéciales sur route). Durant cette épreuve les ravitaillements ne sont pas autorisés pour des raisons de sécurité.

Les commentaires sont fermés