Chute de Schiltz, Lagut remporte l’étape

 

Après avoir remporté la spéciale de La Serre-Bussière-Vieille, Bruno Schiltz (KTM Superduke 1290), leader du Moto Tour jusqu’à lundi, puis 3e depuis mardi, a chuté dans le premier passage de la spéciale de Montaigut-le-Blanc. N’ayant pu reprendre le guidon de sa moto abimée mais indemne, le champion de France 2017 a désormais course perdue même s’il repart jeudi.
Sous un magnifique ciel bleu, Sébastien Lagut (Yamaha 1000 R1), s’est montré le plus rapide des deux autre spéciales devant Julien Toniutti (Triumph) relégué au fond du classement après une chute lors de la première étape, et Lionel Richier (Yamaha MT-10), 3e à 6’’65.

 

 

« Nous avons eu un super parcours routier, on a visité le Mont-Dore, Saint-Nectaire, on nous a vraiment régalé, on en a pris plein les yeux, a réagi Sébastien Lagut à l’arrivée. Ce matin, c’était un peu glissant, il a fallu rester prudent. Cet après-midi, ce fut du pur bonheur. Malheureusement, on a perdu Bruno qui est parti à la faute. Avec Lionel ça reste serré. On verra demain sur le circuit qui reste sa spécialité. Donc on va se partager les cartes demain, je pense ».
En effet, Sébastien Lagut accroît légèrement son avance au classement général, qui est de 8’’40 par rapport à Lionel Richier, à la veille de la journée 100% circuit qui aura lieu sur le tracé d’Issoire.

 

 

Lionel Richier, en embuscade, pourrait reprendre l’avantage mercredi : « Ce fut un très beau parcours pour venir jusqu’à Issoire. Sur le plan sportif, Sébastien Lagut a creusé un peu plus l’écart. Il m’a pris encore quelques secondes. Schiltz est tombé et n’est plus dans la course pour la victoire. On va voir demain sur le circuit comment ça va se passer. Avant la finale au Faron, le circuit d’Issoire va être un tournant de la course ».

 

 

 

 

Un circuit que connaît bien Pierre Lemos (KTM Superduke 1290), 4e de l’étape, et qui remonte sur la plus petite marche du podium provisoire, à 1’09’’62 du leader.
« On est rentré dans la région avec de belles routes sous le soleil. La première spéciale, je n’étais pas dedans, c’était vraiment bosselé. Puis, dans la 2e, Schiltz est tombé juste avant moi et il a fallu s’arrêter et repartir. Malgré cela, je passe 3e. L’objectif à la base était le podium. Je sais que le Moto Tour est long. Demain, on va essayer de s’amuser ».
5e de l’étape, Grégory Roblin (Yamaha MT-10) remonte à la 4e place et suit Lemos à moins de 8 secondes.

 

 

 

Chez les féminines, Sonia Barbot (KTM 690 Duke R) reste 15e au scratch et première féminine. « La journée s’est très bien passée, a indiqué la quadruple championne de France. Elle a commencé par du routier assez compliqué avec des feuilles mortes et des graviers, c’était assez chaud parfois. Puis, nous sommes arrivés sur des routes sympas. Dans ma catégorie (750) je suis 4e et j’espère bien grappiller quelques places ».
Dans cette catégorie 750, grosse bagarre entre Romain Cauquil (KTM Duke) vainqueur de l’étape, qui revient à 63 centièmes de seconde de Maxime David (Kawasaki), toujours leader.
En 125, nouvelle victoire de Maxence Solinhac (Cagiva) qui reste solide leader devant Morgan Govignon (Aprilia).
En classiques, victoire d’Augustin de Chassy (Kawasaki) devant le toujours leader Nicholas Ayrton (Suzuki).
En side-cars (Lepage-Lepage), duo (Reaux-Borgeat) et relais (Sainjon-Guinot), les premiers restent à leur place.
Ce jeudi, les pilotes vont sur le circuit d’Issoire pour des épreuves de vitesse le matin et d’endurance l’après-midi.

Tous les résultats en direct sur http://ris-timing.be

Les commentaires sont fermés